La lettre formelle Examens Delf Dalf

Dans l’examen de Delf ou du Dalf vous pouvez être amenés à écrire une lettre formelle : 

  • au Maire de votre ville 
  • à votre directeur 
  • à une entreprise 
  • …etc…

Pour la note finale, on prendra en compte : 

  • la forme (avez-vous bien écrit une lettre ?) 
  • le destinataire (écrivez-vous bien à la personne demandée ?) 
  • le registre de langue (utilisez-vous la forme formelle : vouvoiement / conditionnel / question inversée / choix du vocabulaire ?). 
  • l’expéditeur (écrivez-vous bien au nom d’une association, du Syndic de l’immeuble…etc…?) 

La forme de la lettre 

  • Lieu et date (Paris, le 21 mai 2018) 
  • L’objet (Réclamation…. / Demande d’informations…) 
  • La formule d’appel mentionnant le cas échéant le titre de la personne.

Exemple : Madame la présidente, …      Monsieur le Directeur, …   Monsieur le Maire,… 

                                                               

  • la partie centrale :
  1. N’oubliez pas de faire des paragraphes. Chaque paragraphe correspondra à une idée principale avec 2 ou 3 arguments (et leurs exemples pertinents). N’oubliez pas les connecteurs organisationnels (d’abord…) et logique (cause, conséquence…) 
  2. Entre chaque idée, sautez de ligne et utilisez des connecteurs (d’un côté, d’un autre côté…). Vous pouvez également en Dalf utilisez des phrases de transition (qui peuvent être également rédigées sous forme de questions). 
  1. Le premier paragraphe : 

B2 : n’oubliez pas d’y mentionner le motif (l’objectif) pour lequel vous écrivez et dans le cas échéant de faire référence à la situation / référence / article déclencheur. Vous devrez également sommairement vous présenter (Attention!!! En adoptant le rôle que l’on vous demande dans la consigne). Si le type de document à produire vous le permet, vous pourrez insérer une introduction. 

C1 : En plus, il vous faudra écrire le plan et la problématique. 

  • C’est avec grand intérêt que j’ai lu votre article “….” dans le magazine / journal “…” et je me permets par la présente de vous apporter quelques précisions. 
  • Si on vous le demande dans la consigne, inventez le nom d’une association / d’une école / d’une ville… (je vous écris en représentation du Syndic de l’Immeuble des Roses, je vous écris en tant que directeur de l’Association culturelle de la ville de Rubis…)
  • Venant de prendre connaissance de la décision de la mairie d’éliminer les conteneurs pour le recyclage des vêtements, c’est ….
  • Suite à notre conversation téléphonique, je me permets de vous écrire pour vous solliciter de plus amples informations concernant….…
  • Par la présente, je vous écris en tant que représentant(e) des membres du Syndic de l’immeuble des Roses. Vous ayant contacté à de nombreuses reprises, et sans suite à notre demande ….
  1. Dernier paragraphe : 

    B2 : plusieurs stratégies sont possibles :

    En bref, …. En guise de conclusion, ….

    • rappel du ou des points principaux de votre argumentation
    • rappel de la prise en compte de votre point de vue / de votre requête
    • demande de rendez-vous
    • donner sa disponibilité (je me tiens à votre disposition pour toute information supplémentaire…)

    C1 : Répondre à la problématique de l’introduction.

    Attention : il ne s’agit pas d’être répétitif !! (vous perdrez des points). Il s’agit de souligner le / les point (s) importants qui vous a / ont permis d’arriver à cette conclusion.

     

  2. La prise de congé 

Peut être simple : mes meilleures salutations

Mais il vaudrait mieux apprendre une des formules ci-dessous: 

  1. Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes meilleures salutations.
  2. Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les plus distingués.
  3. En vous remerciant de prendre en compte notre requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments respectueux. 
  4. Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations les plus respectueuses.

N’oubliez pas : 

  • Recomptez les mots : chaque mot séparé par un espace blanc = un mot. 

c’est-à-dire : un mot         il y a : trois mots           c’est : un mot       

  • Structures et temps verbaux à utiliser si possible :
  • Des subjonctifs 
  • Des verbes au conditionnel 
  • Un gérondif 
  • Expression de l’hypothèse, de la condition 
  • Des connecteurs (logiques et chronologiques) 
  • Attention au registre de langue (pas de « On / ça / c’est pour ça / les ados »…) 
  • Faites des phrases complexes (évitez les phrases trop simples) MAIS ne faites pas de phrases de plus de 4 lignes ! On s’y perdra. 
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s