Question inversée : une problématique

Mercredi nous avons révisé les questions avec inversion verbe – sujet (pronominal). 

Pour les rédactions (dissertation, essai, synthèse, lettre formelle), la formulation des questions avec l’inversion verbe – sujet est obligatoire. 

On considère comme une erreur de registre de langue l’utilisation d’interrogations avec “est-ce que” ou encore avec l’intonation : 

Exemple : 

On ne dit pas : 

Est-ce que la robotique est une chance pour l’homme ? 

La robotique est une chance pour l’homme ? 

Mais on dit : 

La robotique est-elle une chance pour l’homme ? 

 

N’oublie pas ces quelques règles : 

L’inversion Verbe – Sujet se fait toujours avec un pronom sujet (je – tu – il – elle – on – nous – vous – ils – elles ). 

Votre famille vous soutient-elle ? 

Nos enfants sont-ils conscients du danger de l’utilisation des nouvelles technologies ?

 

Les pronoms interrogatifs sont toujours placés au début de la phrase : 

Combien de temps vous faudra-t-il ? 

 

Avec quel, quelle, quels ou quelles : une seule forme interrogative : 

Quelle est votre opinion ? 

Quel est l’avenir de l’homme ? 

 

À votre tour de jouer ! Cliquez sur l’image pour accéder à l’exercice. 

la problématique en question.png

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s